Chanter ensemble dans “le monde d’après”

Hello la famille Chant Pour Tous,

Vous m’avez manqués ! Aujourd’hui je voudrais parler d’un sujet qu’on aborde assez peu ces derniers mois : le coronavirus. Bon, mon sens de l’ironie n’est pas resté en confinement, certes. Avec le déconfinement, et les envies de vivre qui reprennent le dessus, il m’a paru intéressant d’évoquer le sujet, en relation avec le chant impro. 

Force est de constater que ce vilain virus aura mis à l’arrêt une bonne partie des activités de notre société ! Et les rassemblements de chant improvisé ne font pas exception. 

Pour un certain nombre d’entre nous, chanter ensemble est une bouffée d’oxygène humaine et artistique, et ces deux mois d’isolement vocal peuvent avoir été difficiles à vivre. On salue bien-sûr les initiatives variées pour chanter à distance en bravant les limitations techniques ! 

Maintenant, et ce depuis le 11 mai en France, les portes s’ouvrent, et la vie “d’avant” reprend peu à peu. Se posent alors les questions suivantes : Est-ce que je peux retourner chanter avec mes amis ? Est-ce que j’ai le droit ? Est-ce que c’est prendre un risque? 

Evidemment, on ne saurait se positionner de manière tranchée à ce sujet : le recul sur le virus est minime, on voit circuler divers articles qui semblent indiquer que la pratique du chant en groupe serait un gros risque en terme de propagation, et il va de soi que chacun doit prendre soin de soi et de ses proches, de la façon qui lui paraît le plus adaptée à ses valeurs, à sa situation et à ses besoins, en faisant appel à son sens de l’intelligence collective. 

Néanmoins, le besoin de chanter peut être viscéral, et les bénéfices du chant sur la santé, notamment mentale, ne sont plus à prouver. Les impacts de cette période de confinement ont été différents pour chacun. Il est donc tout à fait compréhensible de voir certains évènements autour du chant se remettre en route comme ce Chant Pour tous à Reillane ou la reprise des Kantiko à Lyon , berceau de Chant Pour Tous.

Dans cet article, mon intention est de contribuer pour les personnes qui aimeraient chanter à nouveau ensemble, qui voient tous leurs événements habituels annulés et qui se demandent quoi faire. 

Depuis le 2 juin, suite aux annonces gouvernementales, les lieux accueillant du public sont de nouveau autorisés à recevoir sous certaines conditions, rendant potentiellement possible l’accès à des salles. Même si les rassemblements à plus de 10 personnes sont maintenant autorisés dans la sphère privée, et à moins que vous ne soyez propriétaire d’un château, il est relativement inenvisageable de battre le record du monde du plus grand Chant Pour Tous pour le moment.  

Pour rappel, voici les préconisations gouvernementales concernant les gestes barrière : 

  • respecter la « distanciation sociale », c’est-à-dire se tenir éloigné d’un mètre dans tous les lieux publics, y compris au travail ;
  • ne plus embrasser ou se serrer la main pour se saluer ;
  • tousser ou éternuer dans son coude ;
  • utiliser un mouchoir à usage unique et le jeter ;
  • se laver très régulièrement les mains ou les désinfecter à l’aide d’une solution hydro-alcoolique ;
  • pour les personnes âgées de plus de 70 ans : limiter ses déplacements, ne pas garder ses petits-enfants.

Concernant l’organisation d’un chant pour tous, voici ce que l’on pourrait ajouter :  

  • Il est possible d’organiser des sessions de chant chez vous, dans votre salon / grenier / garage/ jardin. On peut aussi faire ça dehors, dans un parc =) 
  • Il est possible de chanter en tout petit comité, par exemple 5 personnes, afin de pouvoir chanter assez loin les uns des autres. Cela peut aussi être l’occasion d’explorer la forme en duo. En suivant ce lien, vous aurez accès à un ensemble d’exploration à faire à deux. 
  • Il est possible de chanter avec un masque. Oui, oui. J’étais moi même assez sceptique quant à ce point avant de voir cette vidéo. En terme de confort on repassera, mais en terme de sécurité, on ne peut pas nier que c’est un plus ! 
  • On peut s’aimer sans se toucher (si on a pas envie)  =) Profitez de cette contrainte pour envoyer un max d’émotions dans vos créations et partager vos bonnes ondes <3

Surtout, on ne le répètera jamais assez : prenez soin de vous. Le but de cet article n’est ni d’inciter ni de décourager des initiatives, mais juste d’accompagner ce qui existe déjà. Usez de votre jugement et de votre libre arbitre pour décider de ce qui est mieux pour vous. 

Je vous souhaite joie et sérénité ! 

Jessalynn

Un commentaire sur “Chanter ensemble dans “le monde d’après”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *