« CircleSongs Lyon #2 » 02/02/18

Plus de 110 personnes ce vendredi 2 février à la MJC Jean Macé pour ce deuxième chant pour tous 100% CircleSongs !

Nouvelles règles du jeu… Il y a une peluche. La personne qui a la peluche peut conduire le cercle à sa guise, que ce soit par exemple en venant arrêter ce qui était en train d’être chanté et en redémarrant de zéro (ou non), en enlevant ou en ajoutant une ou plusieurs parties, etc. La peluche peut être laissée par terre et ramassée par quelqu’un d’autre, ou bien elle peut être demandée, donnée ou gardée.
De leur côté, les personnes dans le cercle sont invitées à régulièrement changer de place, par exemple pour aller chanter une partie qui leur plaît beaucoup, ou pour mieux entendre ce qui se chante là-bas, ou pour expérimenter tour à tour l’intérieur et l’extérieur du cercle (je trouve ça hyper différent). Elles sont aussi invitées à inventer et chanter leur propre partie si elles en ont envie, même sans avoir la peluche, en évitant juste de le faire au tout début et à la toute fin des circlesongs quand leur partie risque davantage de gêner l’intention de la personne à la peluche. Invitation aussi à venir vers le milieu du cercle si elles veulent faire un solo (encore une fois même sans la peluche), afin que tout le monde puisse en tenir compte. Et puis bien sûr, invitation à chercher du plaisir, de la fluidité et du confort dans tout ça !

Et je vous laisse regarder la vidéo pour (re)voir un petit peu de ce que ça a donné !

Un grand merci !!

5 commentaires sur “« CircleSongs Lyon #2 » 02/02/18

  1. J’ai passé une très belle soirée. C’est un pur plaisir de réentendre ce qu’on a tous produit ensemble. C’est vraiment magique ce mouvement chant pour Tous. Mille merci d’avoir eu l’idée !!

  2. Je vois que les règles se sont «durcies » ! Il est vrai que trop de liberté tue la liberté, surtout quand mélodie et harmonie se réduisent au minimum : on finit par tourner en rond… ou en «circle » si vous préférez… (et heureusement que c’est gratuit finalement). En tout cas, ce ne sont pas des « songs » car il n’y a pas de paroles. Ce sont des psalmodies de type ethnique, mode régression demago, pour niveler le chant choral par le bas. Mais libellé « impro et Bobby Mc Ferrin » c’est vendeur et ça permet de remplir les activités lucratives de’ l’asso. Pas bête, à défaut d’avoir un intérêt musical.

Laisser un commentaire