Et toi, pourquoi chantes-tu ?

oiseau Pagny

Ami.e.s ChantPourToussiens, Bonjour !

La dernière fois que j’ai pris la plume pour Chant Pour Tous, c’était juste après le premier déconfinement.  J’évoquais le sujet de “chanter ensemble dans le monde d’après.” Le hasard faisant les choses comme il les fait, c’est aussi moi qui suis “de garde” sur le site, au moment où la France est reconfinée avec les impacts variés que l’on connaît à la situation. 

Alors quoi ? On a écrit sur les initiatives pour chanter à distance, on a écrit sur comment chanter tout seul… Que vais-je bien pouvoir raconter qui n’ait pas déjà été dit ? Comment remobiliser les énergies quand on ne sait pas vraiment pour combien de temps on en a, quand on ne sait pas si ça va se finir un jour ? Comment faire semblant d’oublier nos proches dans des hôpitaux submergés, étouffés et en déclin ? Comment oublier tous les acteurs de la culture qui se retrouvent dans une grande difficulté ? Comment ignorer le climat de tension qui règne depuis plusieurs semaines ? Comment trouver l’envie de chanter, une raison de chanter ?

Justement c’est peut être là dessus que je vais partir, j’ai envie de vous demander : pourquoi chantez-vous ? Florent Pagny a interprété une chanson en 1997 ( j’avais 9 ans, prends toi le coup de vieux au passage…) qui s’appelle “Chanter”.  Dans cette chanson, l’auteur Lionel Florence énumère peu ou prou les raisons qui peuvent pousser un être humain à chanter: 

“ Chanter pour oublier ses peines, pour bercer un enfant, pour pouvoir dire je t’aime…mais chanter tout le temps. Pour implorer le ciel ensemble, en une seule et même église, retrouver l’essentiel et faire que le silences se brisent. En haut des barricades, les pieds et poings liés, couvrant les fusillades, chanter sans s’arrêter. Chanter celui qui vient au monde, l’aimer, ne lui apprendre que l’amour, en ne formant qu’une même ronde, chanter encore et toujours. Un nouveau jour vient d’éclore, pouvoir encore s’en émerveiller, chanter malgré tout toujours plus fort, je ne sais faire que chanter. “

Voilà ce que donnent les paroles, en condensé. Que j’aurais aimé écrire ce texte, et Ô combien chacune de ses lignes fait sens pour moi. Alors je te demande, à toi qui lis cet article, et c’est une question que je pose très souvent à mes élèves en cours de chant : pourquoi tu chantes ? 

Pourquoi cette question ? Certains me répondent, notamment dans le contexte du chant improvisé, je chante pour sentir de la connexion avec autrui. Et en effet, cela peut être plus difficile de sentir cette connexion derrière un écran et avec un accès internet vacillant. Mais alors, peut-être qu’on pourrait, au moins le temps qu’il faut, trouver d’autres raisons de chanter ? Le chant est là depuis les débuts de l’humanité, il vient de nos tripes, il vient de nos cœurs et de nos âmes, il ne nous lâchera pas ! Tout ce qui existe est là pour qu’on le chante : le soleil et la pluie, le vent et l’ennui, la joie et les peines, la Nature souveraine, la mort et la vie, et sa mélancolie ! 

Cet article est pour moi une forme de cri du coeur, un appel à tous : ne vous arrêtez jamais de chanter. Chanter c’est vivre, chanter c’est exorciser, chanter c’est résister, chanter c’est soigner !

Chant Pour Tous, c’est la somme de chacune de nos individualités, de chaque facilitateur.trice, de chaque participant.e. Chacune de nos énergies aux aspérités diverses a contribué à construire ce qui existe aujourd’hui. Nous le faisons vivre.

Aujourd’hui cela fait cinq ans que le site Chant Pour tous a été lancé, un joyeux anniversaire à nous tous.tes ! Je nous souhaite de pouvoir fêter son prochain anniversaire, sans masque, sans geste barrière et sans gel hydro-alcoolique ! 

A tout bientôt

Jessalynn

Un commentaire sur “Et toi, pourquoi chantes-tu ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *