Aux origines de Chant Pour Tous

Un boeuf en after avec des amis choristes, en chantant à tue-tête dans un appartement en ville jusqu’aux aurores ou bien l’arrivée des flics. Une claque monumentale de virtuosité et d’improvisation vocale avec la découverte du Live in Montréal (2003) de Bobby McFerrin.
Il ne nous en fallait pas plus pour que l’envie de faire de la musique en improvisation totale et seulement avec nos voix devienne une nécessité vitale. Alors comme un hommage au premier live solo de Bobby, le collectif I.S. (Inventions Spontanées) a vu le jour avec Gaël Aubrit, Wendy Martinez (ByeByeDubaï), Augustin Laudet et moi-même (Sirco), puis avec Mimo Maréchal-Duchez (ZoeBacTaBass), Yannick Broyer (ChantPourTous) et Barbara Zins.
Un tout premier concert et voilà qu’au bout de quelques improvisations heureuses, Wendy se sert du public comme d’un looper organique – Ce fût le déclic!!!! Quelle puissance dans ce tumulte, quelle communion dans cette foule d’inconnus. Nous étions sur scène en face mais on voulait être dedans, au centre. Nul besoin de frontières entre le son et l’auditoire, nul besoin d’artistes et de public, seul un instinct naturel de se fondre dans un tout, un élan imparable vers l’unité humaine!
Aujourd’hui Bobby est devenue une icône de l’improvisation vocale bien plus influente qu’à l’époque de son tube Don’t worry be happy ; le collectif I.S. n’existe plus mais des groupes vocaux émergent de partout ; la voix n’est plus seulement le son des mélodies principales et des paroles mais aussi -avec l’essor de techniques telle la beatbox, un instrument à part entière ; les loopstations de la marque Boss sont devenues incontournables ; et surtout, des mouvements tels que Chant Pour Tous fleurissent spontanément et sans concertation dans différents coins de la planète comme s’il s’agissait d’une nécessité spirituelle de toute l’espèce!!!
Pour ma part, je suis devenu Sirco et je fais des lives solo avec ma voix et mon looper. J’improvise beaucoup avec le public et peu à peu, on chante et on danse ensemble jusqu’au point d’en oublier ma machine!

3 commentaires sur “Aux origines de Chant Pour Tous

Laisser un commentaire